Accompagner les nouvelles tendances de consommation

La crise du Covid a provoqué des changements sociétaux profonds ayant initié ou confirmé certaines tendances de consommation. Quelles sont ces transformations, qui sont les consommateurs d’aujourd’hui et comment la filière peut-elle les accompagner ? Éléments de réponse durant la conférence animée par Pascale Hebel (Directrice Consommation du Crédoc) et Manuel Rucar (Cabinet de tendances Chlorosphère) lors du rendez-vous Vegetal Connect.

« Avec la crise sanitaire, nous avons pu observer un véritable revirement des tendances de consommation vers le local et les commerces de proximité, le fait-maison et le digital avec le télétravail et une accélération du e-commerce, constate Pascale Hebel, la Directrice du pôle Consommation et entreprise du Centre de recherche pour l’Étude et l’observation des conditions de vie (Crédoc). Cette période a laissé plus de temps aux Français pour se recentrer sur des valeurs de nature, de santé et d’authenticité. Leurs préoccupations ont changé concernant leur alimentation ou même l’habitat. Il en va de même pour le végétal : de nouveaux consommateurs découvrent le jardinage avec ce qu’il apporte sur le plan nourricier ou en termes de qualité de vie. » 

 

Saisir une opportunité

Durant la conférence qu’elle animera avec Manuel Rucar (Cabinet de tendances Chlorosphère), Pascale Hebel reviendra sur ces nouveaux phénomènes et sur la manière dont la filière doit mieux les appréhender afin de fidéliser durablement les consommateurs : « Le secteur a la nécessité de revoir ses stratégies en matière de flexibilité, de modernisation et d’évolution de pratiques commerciales, d’approvisionnement, de livraison à domicile et de vente en ligne. Il faut aussi créer des outils permettant d’accompagner les nouveaux jardiniers. Les jeunes générations sont très demandeuses de pédagogie, de tutos ou de conseils en ligne dans un esprit de communauté, comme cela se fait dans d’autres secteurs. C’est d’autant plus vrai avec la mise en place durable du télétravail. Le service est également une attente forte et quoiqu’on en dise, le prix aussi. De plus en plus tournés vers l’environnement, ces consommateurs attendent des produits gratifiants et porteurs de sens. La filière doit y voir une opportunité. »

 

>En savoir plus sur le programme des ateliers, conférences et tables rondes : https://vegetal-connect.com/les-conferences-tables-rondes-et-ateliers-2/